>
>
Joon Moon

Joon Moon Nouvel Album

Chrysalis
Chrysalis — 2021
Dernier album

San Francisco, 1975…Nous avions laissé Joon Moon, star déchue de l’âge d’or Hollywoodien, sur les notes de velours de Moonshine Corner, premier album repéré par KCRW, BBC2/6, FIP, France Inter, Sofar London, le festival SXSW, Fluxradio ou encore Couleur 3. On la retrouve quelques années plus tard, en pleine période 70s à San Francisco, dans une jam session toute aussi imaginaire qu’elle ne l’est elle-même.

Car Joon Moon n’est pas celle que vous croyez. Derrière ce personnage romanesque, on retrouve Julien Decoret, musicien et producteur aux multiples facettes. Dès ses débuts, il étudie la musique classique au Conservatoire et obtient un premier prix de contrebasse, tout en s’intéressant aux musiques électroniques et en produisant ses premiers Maxi sur le Label Pamplemousse Records. Depuis, il multiple les projets en tant que producteur réalisateur (Acoustic Resistance, La Boetie, Florent Marchet…), réalise arrangements à cordes et musiques de film, et parcourt le monde pendant plus de 15 ans avec la pop-bossa-nova de Nouvelle Vague.

Chaque projet lui permet d’explorer de nouvelles directions, d’enrichir sa palette d’influences musicales, mais également un « instrumentarium » de plus d’une centaine de pièces venues des 4 coins de la planète. Sa signature, c’est de savoir mélanger les influences et détourner les sonorités, pour les mettre au service d’une chanson, d’un artiste, d’un projet… 

Pour Joon Moon, Julien Decoret avait un style particulier en tête. Ou plutôt un rêve : traverser l’Atlantique et remonter le temps. Une rencontre musicale emprunte des grandes heures de la musique Soul, métissée d’orchestrations classiques, et ré-arrangée aux couleurs de la pop et des productions d’aujourd’hui. Un univers où se croiseraient Nina Simone, Michel Legrand, The Roots ou encore Radiohead, qui autorisa la réadaptation en Français de leur chanson « I might be wrong » sur l’album Moonshine Corner. 

Pour incarner son héroïne sur ce 2ème opus, Julien Decoret a invité Liv Warfield, ex-protégée de Prince et membre de ses NPG (New Power Generation). Les premières séances se déroulent dans son modeste studio à Montmartre, à mille lieux de Paisley Park…mais le charme opère. D’autres sessions suivront à Chicago et Portland pour enregistrer des voix et un chœur Gospel présent sur quelques titres.

La mélancolie du premier album fait place au groove de Chrysalis, accentué par la présence de percussions exotiques, tels que le Bombo Argentin, le Tama sud-Africain, ou bon nombre de cuivre comme le Soubassophone, le Tuba, ou l’Euphonium. Les choix de sonorités colorent chaque chanson d’une aura bien à elle. L’album s’ouvre ainsi sur ‘Bill’, le titre le plus marqué Soul de l’album, dont l’écriture 70s est soulignée par l’utilisation quasi exclusive d’instruments d’époque. Se succèdent ensuite nombreuses sonorités rares, telles que le Cristal Baschet, une vibraphonette Galanti des années 50, la célèbre basse-violon Höfner de 1968, des pianos électriques à lampe des années 60 ou des synthétiseurs analogiques des années 70, apportant les textures qui donnent à chaque morceau son identité et au projet une rare richesse sonore. 

Concerts

Rive Rouge, Lisboa, Portugal / Botanique, Brussels, Belgium / Salle Pleyel Paris / Rich Mix ( London Jazz fest )London, United Kingdom / Maschinenhaus, Berlin, Germany / Flow, Paris, France / Bottom Of the hill, San Francisco , USA / Bootleg Theatre Los Angeles /T he Boot & Saddle, Philadelphia...

Toutes les dates

Après un premier album repéré par KCRW, SXSW, BBC2/6, Sofar, France Inter, FIP, Flux FM ou encore Couleur 3, Joon Moon revient avec Chrysalis (sorti le 27 août 2021).

MS

Chrysalis
Chrysalis
Octobre 2021
Dernier album

Sorti le 27 août 2021 !